Addendum

Europe of Freedom and Direct Democracy Group

(41 MEPs displayed)

Annual strategic report on the implementation and delivery of the Sustainable Development Goals
A8-0160/2019:


Isabella
ADINOLFI
 (absent)
Laura
AGEA
(none)
Daniela
AIUTO
(none)
Tim
AKER
 (absent)
Jonathan
ARNOTT
(none) (+) I abstained on this legislative report. This report concerns the participation of non-EU, but Schengen participating, nations to an EU system that allows Schengen countries to exchange visa information. As this report has nothing to do with the UK, I chose to abstain.
Tiziana
BEGHIN
(none)
Joëlle
BERGERON
 FOR
Louise
BOURS
 (absent)
Jonathan
BULLOCK
 AGAINST (+) I have abstained on this legislative report. This report concerns the participation of non-EU, but Schengen participating, nations to an EU system that allows Schengen countries to exchange visa information. As this report has nothing to do with the UK I chose to abstain.
James
CARVER
(none)
Fabio Massimo
CASTALDO
(none)
Aymeric
CHAUPRADE
(none)
David
COBURN
 AGAINST
Ignazio
CORRAO
 FOR (+) Il conseguimento degli obiettivi di sviluppo sostenibile dell'Agenda 2030, rappresentano una sfida importantissima per promuovere la prosperità, la sostenibilità, la responsabilità ambientale, l'inclusione sociale, l'uguaglianza di genere e il rispetto dei diritti umani, oltre che per l'eradicazione della povertà e la lotta contro le crescenti disparità e la discriminazione. In questa relazione la Commissione viene invitata a elaborare una strategia onnicomprensiva e ambiziosa per l'attuazione dell'Agenda 2030, che integri gli obiettivi di sviluppo sostenibile nelle politiche e nella governance dell'Unione.
Mi sono espresso con voto a favore.
Rosa
D'AMATO
 FOR
Mireille
D'ORNANO
 ABSTENTION (+) Je me suis abstenue s’agissant du rapport stratégique annuel sur la mise en œuvre et la réalisation des objectifs de développement durable (ODD). À l’ONU, le suivi et l’examen des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable ont lieu au mois de juillet de chaque année, au niveau des chefs d’État ou de gouvernement. Cet exercice se déroulera pour la première fois en septembre 2019. Dans ce cadre, l’UE a élaboré un rapport d’initiative stratégique sur les efforts déployés vis-à-vis du programme de développement durable. Le fond du rapport est louable, et les divers éléments qui en ressortent, en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, ou encore ceux liés à la transition écologique, mériteraient en soi un soutien.
Cependant, je considère qu’il revient aux États de présenter leurs avancées et leurs efforts, et non à l’UE de s’arroger un pouvoir de représentation diplomatique dont nous ne reconnaissons aucunement la légitimité. La France a déjà dit tout ce qui est nécessaire dans son propre rapport, comme les autres États de l’Union, ce rapport supplémentaire est donc inutile. J’ai ainsi choisi de m’abstenir.
William (The
Earl of) DARTMOUTH
 AGAINST
Bill
ETHERIDGE
(none)
Eleonora
EVI
 FOR
Nigel
FARAGE
 (absent)
Laura
FERRARA
 FOR
Raymond
FINCH
 AGAINST
Nathan
GILL
 AGAINST
Sylvie
GODDYN
 FOR
Robert Jarosław
IWASZKIEWICZ
(none)
Diane
JAMES
 (absent)
Jörg
MEUTHEN
 AGAINST
Giulia
MOI
 ABSTENTION
Bernard
MONOT
 FOR
Paul
NUTTALL
 (absent)
Patrick
O'FLYNN
(none)
Rolandas
PAKSAS
(none)
Margot
PARKER
 (absent)
Jiří
PAYNE
 AGAINST
Piernicola
PEDICINI
 FOR
Florian
PHILIPPOT
 ABSTENTION (+) Aux Nations unies, le suivi et l’examen des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) ont lieu au mois de juillet de chaque année, lors du Forum politique de haut niveau ; les chefs d’État ou de gouvernement se livrent au même exercice tous les quatre ans, et pour la première fois en septembre 2019. Dans ce cadre, l’UE a élaboré un rapport d’initiative stratégique sur les efforts déployés vis-à-vis du programme de développement durable. Ce rapport s’ajoute aux rapports nationaux réalisés par la quasi-totalité des États membres. Le fond du rapport est louable, et les divers éléments qui en ressortent (développement durable, réduction des émissions de gaz à effet de serre, transition écologique, etc.) mériteraient en soi un soutien. Cependant, le Forum politique de haut niveau entrepris par l’ONU est destiné aux chefs d’États et de gouvernements. C’est aux États de présenter leurs avancées et leurs efforts, non à l’UE de s’arroger un pouvoir de représentation diplomatique et je ne lui reconnais aucune légitimité en ce domaine. La France a déjà dit tout ce qui était nécessaire dans son propre rapport, comme les autres États de l’Union européenne : ce rapport supplémentaire est donc inutile. Dans ces conditions, je m'abstiens.
Julia
REID
 AGAINST
Jill
SEYMOUR
 (absent)
Dario
TAMBURRANO
 FOR
Marco
VALLI
 FOR
Marco
ZULLO
(none)